Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 10:06
null   "La répétition du mot «persécution» dans certains milieux (pour désigner habituellement uniquement les souffrances endurées par les chrétiens aux mains de criminels qui se déclarent musulmans), sert aux extrémistes, chez nous comme à l’étranger, dont le but est de semer la haine et les préjugés, et de monter les peuples et les religions les uns contre les autres" : ainsi s'exprimait en avril l'assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte. Alors que le calvaire de l'Irak se poursuit, l''extrême-droite française leur donne encore raison : "Pourquoi ne parle-t-on jamais des millions de chrétiens déplacés, torturés et assassinés par des islamistes en Syrie, en Irak, au Liban et encore ailleurs en terre d’islam ? Pour ne pas «heurter» la «sensibilité» des musulmans d’Europe ?" peut-on ainsi lire cette semaine sur un site de la fachosphère.

   Sauf que voilà : "on" en parle. Certes, pas vraiment au niveau de la classe politique française, loin de prendre ce sujet au sérieux. Mais, n'en déplaisent à nos islamophobes de service, les organisations musulmanes francaises en parlent - d'autres musulmans, tels l'OCI ou Tariq Ramadan, en parlent aussi au niveau international, mais c'est sur les nombreuses réactions françaises que nous nous focaliserons ici.

   Ainsi, le 24 juillet, Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, et Laid Abdelkader Bendidi, président du CRCM Rhône-Alpes, publiaient un long message dont voici quelques extraits : "Tout crime de la terreur est une agression contre l’humanité entière. Au sein de nos Institutions, nous avons toujours appelé à agir et à défendre, partout dans le monde, les droits de tous lorsqu’ils sont violés, menacés ou niés, notamment la liberté religieuse qui ne peut pas être une question d’ordre théologique car elle est strictement relative à la dignité fondamentale de chaque être humain, indépendamment de sa croyance (...) Nous considérons que l’islam garantit la liberté de culte et interdit les agressions contre tous les lieux de culte au Moyen-Orient ou ailleurs. Que la protection des lieux de culte de tous les enfants des religions monothéistes est à fois une mission et un devoir pour tous. En tant que musulmans, nous y sommes foncièrement attachés. En tant que citoyens de la République française, libres de nous exprimer sans crainte, libres de pratiquer notre religion, libres de défendre les causes justes sans requérir l’aval de quiconque, libres de choisir et défendre nos opinions, libres de nous élever contre la notion pernicieuse selon laquelle la dignité humaine peut-être découpée, compartimentée, marchandée ou compromise, nous dénonçons avec force les violations des droits de toutes les minorités dans le monde, notamment de celles qui sont menacées ou brutalisées au Moyen-Orient. Ainsi nous considérons que la situation faite aux chrétiens d’Orient, telle que rapportée dans les médias, est inacceptable et condamnable, sévèrement et sans équivoque. La fraternité spirituelle et le dialogue interreligieux doivent être défendus et encouragés dans un esprit de vérité, de sincérité et de respect mutuel pour ne pas être simplement des «artifices d’une communication médiatique et hypocrite» pour promouvoir réellement les gestes d'une solidarité concrète entre tous ceux qui se réclament et souscrivent aux «principes , droits et obligations énoncés dans les chartes et conventions respectives des organisations internationales» et réaffirment leur attachement aux droits de l’homme,tels qu’ils sont définis dans la charte de l’ONU (...) Nous réaffirmons aussi toute notre solidarité, à nos frères chrétiens d’Orient qui se sentent, menacés ou empêchés de pratiquer librement leur culte, au nom de l’alliance que notre Prophète Mohammed (SWS) a constitué, à son époque, avec leurs aïeux"

   Le 25 juillet, c'est l'UOIF qui publiait le communiqué suivant : "Depuis quelques semaines, le groupe qui se proclame «Etat Islamique en Irak et au levant», déporte et menace de tuer, à Mossoul, arbitrairement des milliers de familles chrétiennes. L’Union des Organisations Islamiques de France condamne fermement ces agissements commis au nom de l’Islam. Ces comportements contredisent les enseignements et les valeurs que l’Islam porte et ne reflète en aucun cas les musulmans dans leur globalité. Les chrétiens d’Irak doivent pouvoir vivre librement dans leur pays. Rien ni personne ne peut prétendre leur retirer ce droit. L’UOIF assure son soutien à la communauté chrétienne et rappelle que ces situations dramatiques, mettent en danger le travail de cohésion et de paix dans le monde"

   Le 28 juillet, Anouar Kbibech, président du RMF, signait cette déclaration :"Le «Rassemblement des Musulmans de France» (RMF) a appris avec la plus grande consternation les exactions dont sont l’objet les Chrétiens d’Irak, notamment à Mossoul, sous l’emprise du prétendu «Etat Islamique» auto-proclamé en Irak. Le RMF condamne avec la plus grande vigueur ces actes de persécution visant des citoyens irakiens du simple fait de leur croyance religieuse. Le RMF s’associe pleinement à l’émotion suscitée en France par ces agissements insupportables. Le RMF rappelle que l’Islam, religion de paix, de respect et d’ouverture, est profondément attaché à la liberté religieuse comme le stipule le verset coranique «nulle contrainte en religion». A ce titre, les minorités religieuses, notamment chrétiennes et juives, ont toujours vécues en parfaite symbiose avec les populations musulmanes. Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples. Il s’agit de bâtir des «ponts» là où certains voudraient construire des «murs». Aussi, de la même manière que nous tenons à affirmer que les Musulmans de France sont chez eux en France, nous affirmons avec autant de force que les Chrétiens d’Orient sont également chez eux en Orient, dans les pays musulmans dont ils font partie depuis deux millénaires. Le RMF appelle la communauté internationale à agir rapidement pour arrêter cette recrudescence de la violence en Irak. Une violence qui n’épargne plus aucune communauté ethnique ou religieuse de la population irakienne et qui s’attaque même aux monuments historiques qui font partie du patrimoine de l’humanité. Le RMF appelle les musulmans de France à associer le peuple irakien dans leurs prières pour que ce peuple retrouve une vie sereine et paisible, dans le respect de la diversité et des croyances religieuses de chacun"

   Le 1er août, Mohamed Moussaoui, président de l'UMF, publiait ce communiqué : "L’Union des Mosquées de France a pris connaissance du témoignage de la délégation de la Conférence des Evêques de France (CEF) composée du Cardinal Philippe Barbarin Mgr Michel Dubost et Mgr Pascal Gollnisch, de retour ce 1er août d’une visite aux chrétiens d’Irak victimes d’injustices et d’exactions. L’UMF condamne fermement ces injustices qui frappent cette communauté de foi et tient à saluer l’expression digne de la délégation de la CEF dans son témoignage et lui exprimer son soutien et sa solidarité. L’UMF tient à rappeler que ceux qui persécutent ces femmes et ces hommes en raison de leur foi et de leur conviction portent une lourde responsabilité devant Dieu et devant les Hommes. L’UMF appelle la communauté internationale, notamment les Etats membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), à tout mettre en œuvre afin que les chrétiens d’Orient puissent vivre leur foi dans la dignité et en toute liberté"

   Le 3 août, Ahmed Miktar, prédisent de l'association "Imams de France", publie ceci : "L’association «Les Imams de France», partenaire du dialogue interreligieux partout en France a construit, depuis sa naissance, des passerelles permettant le vivre ensemble entre musulmans et non-musulmans, citoyens de France... Le dialogue islamo-chrétien a permis, jusqu’à aujourd’hui, l’entre-connaissance, l’échange et le respect mutuel entre la communauté chrétienne et musulmane. L’aspect fondamental réside dans le fait de se soutenir mutuellement face aux difficultés et épreuves qui touchent chacune des deux composantes de notre société et de notre monde. Malheureusement, depuis quelques semaines, les chrétiens d’Irak (Mossoul) sont déportés, menacés et pillés par un groupuscule sectaire qui terrorise la population civile en Irak comme en Syrie. L’association «Les Imams de France» condamne fermement ces agissements commis contre les chrétiens de Mossoul et rappelle qu’ils sont condamnés par tous les Oulémas du monde musulman avec, à leur tête, «L’union mondiale des savants de l’Islam». Ce qui arrive aux chrétiens de Mossoul fait partie d’une longue liste d’exactions inhumaines commises à l’encontre des populations civiles en Syrie, en Palestine et en Irak. Les chrétiens et plus généralement, au Moyen Orient, sont des citoyens à part entière et doivent pouvoir vivre librement dans leur pays sans qu’aucune idéologie ni personne n’aient le droit de les dénaturaliser. L’association «Les Imams de France» assure tout son soutien à la composante chrétienne de notre pays, et rappelle que ces drames ne doivent pas remettre en cause la paix et le vivre ensemble que nous avons construits avec la volonté qu’ils soient durables"

   Citons enfin ce texte de la Fédération Musulmane de Gironde paru hier : "Il n’est pas plus pénible pour des croyants musulmans que nous sommes que de voir la barbarie et la sauvagerie pratiquées au nom de notre religion. Nous sommes d’autant plus indignés et choqués que ces crimes sont perpétrés contre les chrétiens d’Orient qui sont des adeptes d’une religion monothéiste pacifique qui occupe théologiquement une place particulière en islam à travers la personne de Jésus, la figure de la Sainte Vierge Marie et les enseignements de l’Evangile : l’amour, le pardon... Il s’agit particulièrement des chrétiens irakiens de Mossoul qui subissent une humiliation insupportable par une faction religieuse musulmane intégriste qui s’est autoproclamée «Etat Islamique en Irak et au Levant». Ce groupe de mercenaires, qui a surgi d’un autre âge et d’un autre monde qui n’existe plus, a déclaré la restauration du califat : un système politico-religieux qui appartient désormais à une histoire musulmane résiliée. Devant cette horreur, on ne peut s’empêcher de penser que ce mouvement de terreur tenu au nom l’islam ne fait que participer d’un processus géopolitique plus vaste, celui d’une reconfiguration politico-ethnico-religieuse de la région au service d’une nouvelle redistribution des pouvoirs et des richesses où la religion musulmane n’est qu’un élément de mobilisation. Rappelons ici que par le passé les communautés chrétiennes d’Orient ont toujours contribué politiquement, intellectuellement, économiquement.. à l’essor de la civilisation arabo-musulmane. Elles ont fait partie de l’Oumma musulmane depuis sa naissance. Certes, il y avait des périodes de tensions mais jamais elles n’ont atteint l’aberration terrifiante à laquelle nous assistons aujourd’hui à travers les agissement ignares et inhumaines de ces obscurantistes musulmans qui n’épargnent même pas leur coreligionnaires qui ne partagent pas avec eux la même lecture et la même pratique religieuses, autistes et obtuses. Nous exprimons sincèrement toute notre compassion, notre soutien et nos prières pour que cesse ce calvaire que vivent ces chrétiens. Nous appelons en même temps notre gouvernement français à rester fidèle au rôle que la France a toujours joué et assumé dans le monde, en défendant les droits de l’homme sans relâche, et intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible pour mettre fin à cette injustice. Quant à l’idée proposée de leur offrir massivement un droit d’asile en France, elle serait à nos yeux une mauvaise solution. Ce serait alors donner raison et victoire à ces fanatiques qui sont en train de détruire le peu de ponts qui restent encore entre les religions et les civilisations. Cela priverait le monde arabo-musulman d’une richesse humaine inestimable et éliminerait une chance pour la paix à travers le rôle important que ces communautés chrétiennes pourraient jouer dans les rapports Orient-Occident, au même titre que pourrait l’être parallèlement la présence musulmane en Occident"

   L'extrême-droite trouvera bien sûr toujours à redire face à cette unanimité. Ne pouvant dénoncer à son habitude un hypothétique "lourd silence" des musulmans qui ne condamneraient pas leurs extrémistes, elle se rabattra à son habitude sur l'accusation d'hypocrisie/taqîya... De notre côté, privilégions la position à laquelle nous appelaient les catholiques de Terre Sainte en avril dernier : "Ensemble, nous devons unir nos voix à tous ceux qui rêvent comme nous d’une société dans laquelle musulmans, chrétiens et juifs seront citoyens égaux, vivant côte à côte, et construisant ensemble une société dans laquelle les nouvelles générations pourront vivre et prospérer"

   Cette lutte commune est une lutte de tous, pour tous. Car "au nom de la vérité, nous devons souligner que les chrétiens ne sont pas les seules victimes de cette violence et de cette sauvagerie" ; ce que rappelait Mgr Gollnisch, interviewé à son retour d'Irak : "Ce voyage permet aussi de remettre les pendules à l’heure : non, ce n’est pas un combat des musulmans contre les chrétiens. C’est bien plus complexe. Le dernier attentat qui ait visé les chrétiens, avant la prise de Mossoul, c’est en 2010 dans la cathédrale de Bagdad : mais depuis, il n’y a pas eu d’attentat contre eux. En revanche, il y a une bombe par semaine dans les mosquées" ; c'est ce que nous rappelle tragiquement la représentante des yézidis irakiens lorsqu'elle déclare, au bord des larmes : "Nous sommes en train d’être massacrés. Notre religion est en train d’être effacée de la surface de la Terre, je vous en supplie, au nom de l’humanité"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ren' 16/08/2014 10:27


Tour du monde des condamnations par SaphirNews : http://www.saphirnews.com/Oui-les-musulmans-reprouvent-largement-l-Etat-islamique-et-ses-exactions_a19498.html

Ren' 15/08/2014 19:40


Message de soutien de la Mosquée An-Nour (XIIe arrondissement de Paris) : http://www.chautard.info/2014/08/une-mosquee-francaise-solidaire-des-chretiens-d-irak.html

Ren' 13/08/2014 09:54


Condamnation du "nouveau califat" par Al Azhar : http://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2014/08/12/Egypt-s-top-religious-authority-condemns-ISIS.html

David 09/08/2014 11:46


Merci. Je cherchais justement des liens sur ce sujet. 

Ren' 09/08/2014 12:52



Netra/de rien !



    ! Stop la pub !

 

Fuyant les publicités frauduleuses imposées par la société ayant racheté overblog, ce blog a désormais migré sur http://blogren.eklablog.fr/