Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 15:56

null   Depuis le 11 septembre 2001, la famille régnante jordanienne a lancé de nombreuses initiatives pour promouvoir la paix et le dialogue tant au sein de l'islam (voir en particulier le Message d'Amman) qu'avec les autres religions. Parmi celles-ci, mentionnons une première lettre ouverte adressée au seul Pape, en réponse à son discours de Ratisbonne, signée par 38 musulmans sunnites et chiites, qui se concluait sur cette citation de l'Evangile : Le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est Un. Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force. C’est là le premier commandement. Le second lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là (Marc XII, 29-31)

   Un an plus tard, à la fin du mois de Ramadan, une deuxième lettre est écrite, adressée cette fois-ci à tous les "Guides des Eglises Chrétiennes, en tout lieu". Les signataires ne sont plus 38, mais 138, venant du monde entier, ce qui donne à ce texte un caractère consensuel qui peut faire force de loi. Cette nouvelle lettre se structure autour des "Deux commandements d'amour" qui concluaient la lettre précédente, et ajoute une troisième partie liée à son titre -un titre qui est lui-même tiré du Coran- "Une parole commune entre vous et nous"

   Elle a amené une réaction immédiate du Vatican, par la voix du président du Conseil pour le Dialogue Inter-Religieux, qui y a vu "un document neuf en ce qu'il provient à la fois des musulmans sunnites et chi'ites", "document non polémique" qui "représente un signal très encourageant, parce qu'il démontre que la bonne volonté et le dialogue sont capable de vaincre le mal"

   Cette réponse a été suivie, un mois plus tard, d'une invitation lancée par le Pape au prince Ghazi, promoteur de cette "Parole Commune", ainsi qu'à "un groupe restreint de signataires de cette lettre ouverte". "Ayant en tête le propos de sa Lettre Encyclique Deus Caritas Est", le Pape déclare avoir été "particulièrement impressionné par l'attention donnée dans la lettre au double commandement de l'Amour de Dieu et de son prochain"

 

   Le Prince Ghazi, à l'occasion des fêtes de Noël, a accepté l'idée d’un tel dialogue, et une première rencontre préparatoire s’est ainsi déroulée les 4 et 5 mars à Rome entre le Conseil pour le Dialogue Interreligieux et une délégation des 138. Dans un communiqué commun, les deux délégations ont annoncé la création d'un "Forum catholiques-musulmans". La première rencontre a ainsi eu lieu à Rome du 4 au 6 novembre, et a débouché sur une déclaration commune.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

    ! Stop la pub !

 

Fuyant les publicités frauduleuses imposées par la société ayant racheté overblog, ce blog a désormais migré sur http://blogren.eklablog.fr/